Libérer ses émotions durant le confinement

Olivier RITLEWSKI Coach professionnel • 22 avril 2020

Une façon de se libérer de ses émotions désagréables  tel que la colère, la tristesse ou la peur est de lâcher prise. Souvent plus facile à dire qu'à faire et souvent plus facile accompagné d'un(e) coach pour vous guider. Une idée est de péter un câble sainement pour extérioriser les énergies et se recharger avec des énergies positives. 

Pour ce faire,  vous pouvez regardez un livre de souvenir à la recherche de vos beaux moments. Cela peut parfois aussi vous procurer de la nostalgie (une variante de la tristesse). Acceptez cela, c'est un bon indicateur de ce qui vous manque et compte pour vous. Concentrez-vous ensuite à trouver une émotion de joie et appliquez-vous à la vivre et revivre pleinement. Voyez ce que vous voyez à ce moment, sentez ce que vous sentez à ce moment, entendez ce que entendez à ce moment. Amplifiez ce ressenti qui vous fait du bien !

Pour ma part, à la troisième semaine de confinement mon cerveaux avait besoin de s'évader, j'avais comme des vertiges parfois. Dans ma tête résonnait la victoire de l'équipe de France de football 3en 1998 avec le 1 et 2 et 3. Du coup j'ai utilisé cela pour mettre en scène mes enfants et vivre une chouette expérience ou nous avons bien rigolé et avons pu lâcher prise pleinement.

Voici la vidéo sans prétention et en espérant vous procurer un moment d'évasion et de bonheur. J'ai tellement de plaisir à revoir et entendre mon fils rire aux éclats lorsque nous faisons la ronde. Bon visionnage !